La symphonie potamochimique de la Brie : la Maison Chimique (WP4.2.)

La Chemical House installée aux Avenelles (ORE Oracle) a officiellement démarré en Juin 2015 et a été baptisée du nom évocateur de SEQUANA. Elle a demandé un effort logistique particulièrement important de Patrick Ansard et Arnaud Blanchouin de l’IRSTEA et a associé les deux entreprises Thermo Fisher Scientific et Endress-Hauser. Elle mesure depuis, à la cadence d’une analyse toute les 40 minutes, les concentrations en éléments majeurs (Na, Ca, K, Mg, SO4, Cl, NO3, PO4) et en quelques éléments en traces (Li, Sr). Le système, unique au monde, véritable laboratoire sur le terrain, a connu quelques interruptions et quelques pannes mais globalement SEQUANA a permis et permet à Paul Floury d’acquérir un enregistrement continu des pulsations chimiques du bassin versant de l’Orgeval dans le cadre de sa thèse en co-direction IPGP-IRSTEA. La précision des analyses s’est avérée meilleure que celle généralement atteinte dans les conditions de laboratoire. Evènement exceptionnel, la canicule de l’été 2015 a permis de mesurer des variations de très haute fréquence de la chimie du ruisseau et ceci sans l’occurrence d’une seule pluie pendant plusieurs mois. Ces variations très fines et inattendues sont encore à ce jour inexpliquées. La plupart des évènements extrêmes de l’automne et de l’hiver 2016 ont été capturés. SEQUANA a fait l’objet d’une présentation remarquée à l’AGU 2015 de San Fransisco ainsi qu’au colloque CRITEX de Rennes. Elle a également fait l’objet de la visite annuelle du Réseau des Bassins Versants (RBV). Elle est visitable en contactant Paul Floury
(rf.pg1642905285pi@yr1642905285uolf1642905285) et toute collaboration impliquant SEQUANA est bienvenue. SEQUANA a ouvert la voie à une nouvelle façon de comprendre et d’utiliser la chimie des rivières en s’ouvrant à des temporalités typiques de celles du monde vivant.
Dans le cadre de WP, deux achats reprenant les avancées de SEQUANA sont en préparation pour les bassins versants du Strengbach et de Naizin. La livraison des deux autres maisons chimiques (AlSACIA et BRITANIA) est pévue pour l’automne 2016.

(Paul Floury, Gaëlle Tallec, Arnaud Blanchouin, Patrick Ansard, IRSTEA – Antony et Jérôme Gaillardet, IPGP)